Avant d’être luthier, je suis musicien et surtout guitariste.

 

 

Je m’intéresse à la musique dès mon plus jeune âge. Je commence le piano et la guitare très tôt, de manière autodidacte, en imitant ma sœur, Yvonne, qui m’apprend mes premiers accords. A 14 ans, adolescence oblige, c’est à la batterie que j’officie dans des groupes de rock. A18 ans, je découvre le jazz et commence vraiment à m’intéresser à la guitare.

 

Au long de mon parcours, je fais quelques rencontres déterminantes : en 1983, je me lie d’amitié avec le guitariste Stéphane Martini, avec qui je travaille l’instrument pendant 2 ans. 

 

En 1985, j’intègre les ateliers jazz de l’Académie d’Amay où j’apprends beaucoup grâce à des jazzmen comme Jacques Pirotton, Pirly Zurstrassen, Pierre Vaiana et Richard Roussellet. J’ai aussi la chance de travailler, dans les années 80, avec un musicien exceptionnel, Pierre Van Dormael.

 

En 1986, nous formons le trio à cordes "Triades" avec le regretté violoniste Jean-Pierre Catoul et le contrebassiste André Klenes. En 1992, je rencontre Irek Grabowski, violoniste polonais de talent, aujourd’hui décédé également. C'est le début d'une collaboration de plus de 10 ans sous de nombreuses formules.

 

Cette année-là, je fais une autre rencontre déterminante, celle de Daniel Falke, excellent guitariste niçois et luthier confirmé. Une amitié très forte se crée et Daniel m’apprend les ficelles du métier de luthier. Il m’aide, me conseille, m’engueule aussi parfois…

 

Depuis toujours, j’effectue moi-même les petits réglages ou réparations nécessaires sur mes instruments, mais un jour, l’envie d’en savoir plus, d’aller plus loin prend le dessus et Daniel est là au bon moment.

 

De ma passion pour les instruments à corde, j’ai fait une force qui m’a permis d’acquérir plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la lutherie.

 

Ce que j’aime particulièrement ? Faire revivre les instruments en bout de course. Au fil du temps, je me suis également spécialisé dans l’électronique et les travaux demandant expertise et précision.

 

Ce qui fait ma force ? Chaque instrument qui passe la porte de mon atelier est traité comme s’il était le mien, avec beaucoup de soin et de passion.

 

Qui suis-je ?

© 2014 by Jérôme Nahon